loader image

Veste Softshell : comment la choisir et l’entretenir ?

9 février 2023 - 10 minutes de lecture
9 février 2023 - 10 minutes de lecture
9 février 2023 - 10 minutes reading
9 février 2023 - 10 minutes reading
9 février 2023 - 10 Minuten Lesezeit
9 février 2023 - 10 minutes reading
9 février 2023 - 10 minutos de lectura
9 février 2023 - 10 minutos de leitura
9 février 2023 - 10 minuti di lettura

Avez-vous déjà entendu parler des vestes Softshell ? Derrière ce terme anglais se cache un tissu spécifique, extrêmement polyvalent et incroyablement pratique. L’ambition : créer une veste technique, qui combine les avantages d’une polaire et d’un revêtement déperlant, tout en offrant un maximum de confort.
D’ailleurs, le mot Softshell pourrait se traduire par “coquille souple”, autrement dit, une protection efficace mais ergonomique, qui laisse respirer tout en protégeant des intempéries. Cette technologie est née des attentes des sportifs, notamment ceux qui pratiquent des activités comme la randonnée, le VTT, le trail ou l’escalade.

Pour ces sports d’extérieurs, les besoins étaient multiples et complexes : le vêtement idéal pour eux devait s’adapter à différentes conditions climatiques, donc les isoler du froid et de la pluie, tout en permettant à leur transpiration de s’évacuer pour ne pas porter un tissu mouillé. Et bien entendu, ce vêtement se devait d’être souple pour laisser une grande liberté de mouvements. C’est pour répondre à tous ces besoins que la Softshell est née, au début du XXI° siècle !

Aujourd’hui, le tissu Softshell est utilisé pour concevoir différents types de vêtements, comme des gants ou des pantalons, mais c’est très majoritairement aux vestes que l’on fait référence lorsque l’on parle de cette technologie. Après avoir séduit de nombreux sportifs, la veste Softshell a fait son entrée dans l’univers du textile professionnel : jardiniers, artisans et autres métiers d’extérieur ont totalement adopté son confort et sa performance.

Alors, qu’est-ce que la Softshell exactement ? Comment choisir une veste Softshell, comment la marquer et comment l’entretenir ? Réponse dans cet article !

La Softshell : explications et points forts

Le tissu Softshell est un assemblage de différentes couches, qui confèrent chacune une caractéristique spécifique au textile final.
Entre isolation contre le froid et coupe-vent, pouvoir respirant, et propriétés déperlantes, la Softshell est une protection multi-couches et multi-fonctions, un genre de tout-en-un très prisé des sportifs et des professionnels qui souhaitent être couverts, mais sans être encombrés.
D’ailleurs, la technologie Softshell consiste à reproduire la superposition de vêtements (comme un pull sous un anorak par exemple) mais en 1 seule pièce : pratique !

Les vestes Softshell sont majoritairement composées de polyester, ce qui permet un séchage rapide. Pour le côté souple et confortable, la plupart des modèles contiennent également de l’élasthanne. Cette matière réputée pour son élasticité permet d’obtenir des vêtements “stretch” et particulièrement ergonomiques. En bref, des vestes isolantes, respirantes, et confortables qui permettent une grande liberté de mouvements. Petit plus appréciable : le toucher doux en surface et la souplesse du textile qui le rend très agréable à porter.

Il existe plusieurs types de vestes Softshell, en fonction du nombre de couches qui constituent le produit final :

Softshell 2 couches

La première couche (intérieure) est en micro-polaire, afin de protéger du froid et du vent, et la couche extérieure est déperlante. Elle protège donc des petites pluies, sans être totalement imperméable.

Softshell 3 couches

Ici aussi, la première couche est en micro-polaire, mais en plus, une membrane intermédiaire est ajoutée. Elle est micro-aérée, et donne un textile très respirant qui permet à l’air de circuler dans le vêtement. Enfin, la dernière couche extérieure est imperméable à 8000 mm*.

*NB : Pour mesurer l’imperméabilité d’un vêtement, on le place sous une colonne d’eau. Ensuite, on note la hauteur d’eau à partir de laquelle l’eau transperce le tissu. Dans notre cas, une imperméabilité à 8000 mm signifie que la veste Softshell présente une bonne étanchéité pour des pluies modérées. Le bon équilibre entre respirabilité et protection !

Les avantages d’une veste Softshell 3 couches

  • coupe-vent mais légère
  • déperlante pour protéger des pluies fines à modérées
  • respirante, qui laisse circuler l’air
  • stretch et ergonomique

Les différents types de vestes Softshell et leurs usages

La veste Softshell est donc le juste milieu entre une veste chaude trop lourde, et un coupe-vent trop léger. Un mix qui permet d’éviter de cumuler plusieurs couches de vêtements, qui réduisent la mobilité en plus de devoir être transportés une fois enlevés. Et pour bien choisir sa veste Softshell, certaines caractéristiques sont indispensables :

Une coupe ajustée, pour épouser parfaitement le corps et suivre les mouvements sans les contraindre
Une fermeture zippée, protégée à l’extrémité pour pouvoir être remontée jusqu’en haut sans pincer la peau du cou
Des poches latérales, pratique pour y glisser ses mains ou y ranger de petits objets comme un téléphone ou une douchette code-barre

Ensuite, plusieurs formes sont proposées, pour s’adapter à la saison :

Le bodywarmer, ou gilet sans manches, offrira une grande liberté de mouvement et beaucoup de légèreté, puisque les bras ne seront pas couverts. Ensuite, il existe des vestes Softshell avec capuche, qui protègent encore plus des pluies fines. Enfin, les vestes sans capuche seront adaptées à des températures fraîches, sans pluie !

\

K650

Parka softshell doublée capuche homme

Notre sélection pour les sports d’extérieur par temps froid

Pour du ski ou une balade en montagne, il vaut mieux privilégier un modèle bien chaud et 3 couches, comme cette parka Softshell doublée capuche de Kariban (K650). Son col montant et sa capuche permettent une excellente isolation thermique, S’il fait vraiment très froid, ce modèle peut être combiné à une polaire supplémentaire, par exemple le modèle K911 de Kariban, à porter sous la parka donc.

Notre sélection pour une longue randonnée à la mi-saison

Pour une balade en forêt ou une randonnée par temps agréable, le Bodywarmer Softshell de Kariban pour homme (K403)  ou pour femme (K404) est idéal. 

Il reste chaud avec ses 3 couches, et sa forme sans manches le rend plus léger à transporter : un atout indéniable dans le cas d’une longue journée de marche !

\

K404

Bodywarmer softshell femme

\

K403

Bodywarmer softshell homme

\

R450X

VESTE SOFTSHELL

Notre sélection pour un professionnel de la logistique, du BTP ou de la sécurité

La technologie Softshell peut même s’allier avec des textiles réfléchissants. La preuve avec cette veste Softshell haute visibilité Result R450X, à la fois chaude, légère et ergonomique. Elle est adaptée aux métiers de la logistique qui impliquent d’être visibles en cas de faible luminosité, mais sans être encombrés par une veste trop imposante.

Notre sélection pour les métiers d’extérieur (jardinier, livreur, artisan …)

Vous cherchez la veste idéale pour équiper des personnes qui travaillent en extérieur ? Pensez aux modèles avec plusieurs poches, pratiques pour y ranger un stylo, un portefeuille ou un carnet. Une capuche amovible peut également être un plus, comme sur cette référence Kariban K413. Cette veste peut être portée par dessus un polo par exemple, pour un look plus travaillé et plus conventionnel, dans le cas d’un chef de chantier par exemple.

\

K413

Veste softshell à capuche amovible homme

Les critères d’une bonne veste Softshell

  • coupe près du corps
  • fermeture éclair protégée au niveau du cou
  • poches latérales

Quelques options supplémentaires

  • capuche et/ou manches amovibles
  • haute visibilité
  • col montant et isolation thermique renforcée
  • conception en polyester recyclé

Bien entretenir une veste Softshell

Que ce soit dans l’univers du sport ou du travail, les vestes Softshell sont souvent mises à rude épreuve : transpiration, intempéries, saletés, résidus … Elles doivent donc être entretenues, pour préserver l’efficacité du vêtement et ses caractéristiques. Un mauvais entretien pourrait en effet altérer les propriétés déperlantes, respirantes et isolantes de la veste. 

Mais attention : la Softshell est un assemblage délicat, qui implique de suivre scrupuleusement les recommandations d’entretien.

Entretenir régulièrement et après chaque utilisation

Il n’est pas conseillé de passer sa veste Softshell toutes les semaines à la machine à laver. Par contre, pour espacer les lavages, il est vivement recommandé de la nettoyer à la main après chaque utilisation, avec un chiffon légèrement humide. C’est ce qui permettra d’enlever les résidus et les saletés qui peuvent s’être accumulés après une balade ou une journée de travail (boue, poussière …) Ensuite, on la stocke au sec pour éviter que l’humidité ambiante n’abîme les tissus.

Laver en machine à 30° avec une lessive douce et sans adoucissant

De temps en temps, une veste Softshell peut être passée en machine, en prenant quelques précautions. Déjà, la veste doit être lavée seule, sans aucun autre vêtement pour éviter les frottements avec d’autres tissus, boutons et fermetures. Les recommandations peuvent varier d’un modèle à l’autre, mais on préfèrera toujours un lavage à 30° maximum, si possible avec un programme délicat et une lessive très douce. Avant le lancement, il faudra bien penser à mettre la veste à l’envers et fermer les fermetures zippées. À éviter à tout prix : les adoucissants, agents blanchissants et détachants, qui pourraient obstruer les matériaux et nuire à leur pouvoir respirant et déperlant.

Sécher à l’air libre et imperméabiliser le tissu 

Enfin, il est conseillé de ne pas programmer d’essorage et d’éviter le sèche-linge, toujours pour éviter d’abîmer la Softshell. Mieux vaut donc privilégier un séchage à l’air libre, et encore mieux, sur un cintre pour conserver la forme du vêtement. 

Une fois lavé et séché, il est possible d’appliquer un spray imperméabilisant pour redonner de l’efficacité à la couche déperlante.

Dans tous les cas, chaque modèle dispose d’une étiquette et d’instructions de lavage précises, à respecter absolument pour conserver une veste Softshell douce, souple et efficace !

Entretenir une veste Softshell en 4 étapes

  1. après chaque utilisation, nettoyer les impuretés avec un chiffon humide
  2. laver ponctuellement en machine (fermée et sans autres vêtements) avec un programme délicat, une lessive douce et sans adoucissant
  3. sécher à l’air libre sur un cintre
  4. imperméabiliser le tissu une fois sec

Marquer une veste Softshell : comment et pourquoi ?

Les vestes Softshell sont des vêtements délicats, mais qui peuvent tout de même être marqués, à condition d’employer les bonnes méthodes.

Quelques particularités à prendre en compte :

Souvenez-vous, le tissu Softshell est un assemblage fragile et extensible : il faut donc accorder une attention toute particulière à l’emplacement du marquage et à la technique utilisée. En effet, au moment de la personnalisation, certaines machines peuvent abîmer le vêtement au point de le rendre inutilisable ! C’est dû à la chaleur qui peut faire migrer les pigments du tissu dans le motif, et donc altérer les propriétés du Softshell. Cette migration irréversible s’appelle une remontée de sublimation.

La Softshell personnalisée par transfert

Heureusement, pour y pallier, il existe des techniques spéciales : une couche supplémentaire est ajoutée au moment de la personnalisation, et va agir comme une barrière entre le marquage et le vêtement. Le textile et les couleurs du motif apposé sont ainsi protégés, pour un rendu propre et éclatant.  Ce procédé est un genre de transfert, et reste la méthode de marquage la plus intéressante pour personnaliser du Softshell, que ce soit pour un club de sport, ou pour offrir aux salariés d’une entreprise.

La Softshell personnalisée grâce à la broderie

Autre technique de personnalisation pratiquée sur la Softshell : la broderie. Plus onéreuse, elle est aussi plus résistante et durable. Elle permet de personnaliser des vestes pour des artisans ou des employés du secteur du BTP par exemple. 

Pour utiliser cette technique, le tissu devra être suffisamment épais (au moins 220 g/m², mais c’est presque toujours le cas pour les vestes Softshell) et le logo ou le motif ne devra pas contenir trop de petits détails, qui ne seraient pas correctement restitués avec du fil brodé.

Personnalisation par transfert Personnalisation par broderie
Particularités

Nécessite l’ajout d’une couche protectrice pour éviter les risques de remontées de sublimation

Pour tous types de motifs

Possible sur une épaisseur suffisante 220 g/m²

Pour des motifs avec peu de détails

Coût ++
Dégressif sur de grandes quantités
+++
Élevé
Tenue / durabilité
++
Correcte avec un bon entretien
+++
Excellente

Vous l’aurez compris tout au long de cet article : la veste Softshell est une veste technique, son coût sera donc forcément plus élevé qu’un vêtement classique. En revanche, nous avons vu qu’elle présentait de nombreux avantages qui justifient cet investissement : 

  • Un seul vêtement 3 en 1 qui s’adapte à une météo changeante (encore plus vrai en montagne ou au printemps par exemple)
  • Des modèles polyvalents dont la capuche ou les manches peuvent être retirées
  • La possibilité d’une doublure rembourrée et matelassée pour un maintien au chaud
  • De plus en plus d’innovations durables (polyester recyclé) et techniques (haute visibilité, propriétés renforcées …)
  • Une surface lisse idéale pour la personnalisation

C’est d’ailleurs pour toutes ces raisons qu’elles équipent de plus en plus de professionnels et de sportifs, et que leur conception s’adapte aux enjeux environnementaux et aux attentes des clients : matières écoresponsables, technologie haute visibilité, isolation plus ou moins chaude et imperméable, nouveaux coloris … Nul doute que le tissu Softshell est, et restera en constante évolution, pour proposer des modèles toujours plus techniques et performants.

Kariban, Dickies, Result, Russel, Puma Workwear … rendez-vous dans notre rubrique Softshell pour trouver le modèle idéal, et proposer un vêtement de choix à vos clients.

Partager cet article

Partager cet article

Deel dit artikel

Deel dit artikel

Diesen Artikel teilen

Share this article

Comparte este artículo

Partilhar este artigo

Condividi questo articolo

Vous aimerez aussi

Vous aimerez aussi

Aanraders

Aanraders

Sie werden auch mögen

You will also like

También te gustará

Também vai gostar de

Ti piacerà anche

TopTex fête ses 30 ans en Espagne !

TopTex fête ses 30 ans en Espagne !

2024, c’est l’année de tous les souvenirs pour TopTex ! Nous célébrons 30 ans d’histoire, de défis relevés et de succès partagés. Et quelle meilleure façon de marquer cette étape importante qu’une escapade ensoleillée sur la magnifique Costa Dorada ?

La sérigraphie, une forme d’expression artistique

La sérigraphie, une forme d’expression artistique

Parlons un peu d’art ! Pour commencer, que nous dit le Larousse à propos de l’art ? « Toute activité, tout produit de l’activité humaine qui vise à exprimer une idée, une émotion, à travers la réalisation d’une œuvre, quels qu’en soient la manière et les moyens, y compris les sons, les langues, le geste, l’environnement, etc. ».
Cela ne vous évoque-t-il pas un procédé, qui nous est bien familier, dans le secteur du textile ?